DCNS a signé un contrat pour l’étude préliminaire du deuxième porte-avions. Plus grand que le Charles de Gaulle, le projet déplace environ 62 000 tonnes pour une longueur de 285 m pour une vitesse de 26 nœuds et une autonomie de 8 000 nautiques. La propulsion électrique est assurée par une turbine à gaz et deux moteurs diesels sur trois lignes d’arbre. Deux chaudières fournissent la vapeur des deux catapultes. Le pont d’envol accueillera le groupe aérien du Charles de Gaulle, avec une capacité maximale de 32 Rafale. Contrairement aux Queen Elizabeth, le PA2 ne comporte qu’un seul îlot, la Marine nationale préférant rapprocher la mise en œuvre des avions et la conduite du navire. (Stand B1)

DCNS has signed a new contract for the preliminary study of the second aircraft carrier. Larger than the Charles de Gaulle, the project is for displacement of 65,000 tons for a lenght of 285 m and with a speed of 26 knots and an autonomy of 8,000nm. The turbo-electric propulsion is provided by a gas turbine and two diesel motors on three shafts. Two steam plants provide steam to the two catapults. The flight deck will embark the Charles de Gaulle air group, with a maximum capacity of 32 Rafale. Differently from the Queen Elizabeth, the PA2 only has one island, the French Navy preferring to have air and ship operations collocated.

Sur le même sujet :

  1. Un nouveau type de SSK chinois Une photo récemment parue sur des sites internet chinois semble...
  2. Nouveau concept d’opération pour les Marines Les Marines ont rendu public leur nouveau concept doctrinal avant-hier....